Dutch English French German
logo_eco_head
newsletter_nl

Author Archive

Une femme dans l’entreprise: Natasja Leijser

natasjaleijser

Avocate de formation, elle a obtenu un nouveau défi dans l’entreprise de son père. Ses talons hauts étaient une véritable curiosité. Le fait qu’elle soit considérée comme ‘la fille de’ ne lui a pas non plus facilité la vie. Mais Natasja Leijser (38 ans) s’est accrochée.

 

Avocate dans un cabinet dans le centre du pays, elle avait envie de changer d’horizon. Elle le trouvait fascinant de donner des conseils aux entrepreneurs, mais les procédures ne le plaisaient pas. Elle l’a confié à sa mère qui lui a signalé que la secrétaire avait démissionné. Natasja a spontanément déclaré qu’elle la remplacerait. ˝Il a été dit sans même le réaliser”, dit-elle en riant. “Quelques jours plus tard mon père revenait sur le sujet. Après quelques conversations, la décision a été prise˝. Eco Ketelservice Verhuur a été fondée en 1984 par Jos Leijser. L’entreprise s’est consacrée à la location et la vente de chaudières pour l’industrie. L’équipe, qui compte à l’heure actuelle environ 20 collaborateurs, a vu arriver une nouvelle employée: la fille du patron.

L’identité
˝Une situation qui me mettait un peu mal à l’aise et vulnérable”, déclare la responsable des affaires internes. “Dans le secteur, certains me regardaient fixement et lors de salons, des collègues venaient spécialement voir la fille avec ses talons. J’avais parfois l’impression d’être une bête curieuse. Mais je n’avais vraiment pas besoin de me prouver, je voulais juste me profiler par ma propre personnalité. D’ailleurs, mes parents ne m’ont jamais poussé à intégrer dans l’entreprise. Ils trouvaient qu’il y avait plus dans la vie que de jouer le successeur. Après l’école secondaire, j’ai commencé les études du droit néerlandais et je me suis spécialisé dans le droit international. A l’époque, la profession juridique me semblait fantastique et je m’ai d’ailleurs beaucoup amusé pendant un certain temps, mais j’en avais assez au bout d’un moment, il me satisfaisait plus. C’est donc en toute liberté que je me suis tournée vers l’entreprise de mon père. Après tout, je pouvais toujours revenir sur mes pas˝.

Le côté commercial
Le début de Natasja n’a pas manqué du sel. Certains collaborateurs n’avaient pas du tout l’habitude de voir une femme dans l’atelier. ˝L’inconvénient c’est que je ne suis pas fort en technologie, mais nous avons heureusement assez de techniciens dans l’entreprise”, affirme Natasja Leijser qui s’occupe de l’aspect commercial et surtout des affaires de marketing et du personnel, des suivis de location et de vente. Elle organise également des événements de clientèle avec un collègue, l’évaluation de documents juridiques et les interviews avec des candidats employeurs font aussi partie de ses activités favorites. “Entre-temps, ils sont habitués à moi. J’ai donc réussi à garder ma personnalité et je ne me suis pas laissé faire. Aujourd’hui, encore quelques années plus tard, je ne peux pas m’imaginer un endroit plus agréable pour travailler˝.

Des hommes plus âgés
Aussi attractif que l’image de la profession juridique, aussi peu attrayant est le monde de la vapeur. Il est clair que le secteur compte surtout sur des hommes plus âgés. Il serait mieux d’engager plus de jeunes dans le secteur, trouve la jeune femme d’affaires qui est également membre du conseil d’administration chez Jong Management Midden Brabant et secrétaire de l’association professionnelle Stoomplatform. ˝Parmi les 100 membres on ne compte que deux femmes et la plupart sont plus âgés que 45 ans” soupire-t-elle. “Il pourrait être mieux. Le secteur manque de talents jeunes et féminins. La vapeur doit devenir plus sexy˝. En tout cas, la présence de Natasja Leijser dans le secteur est un bon début. Avec un charisme de fraîcheur et de féminité, elle occupe sa place avec beaucoup d’énergie dans une entreprise qu’elle reprendra avec toute probabilité un jour donné. ˝Pour l’instant, j’apprécie notre présence quotidienne ensemble au travail”, dit-elle avec enthousiasme. “Il y a encore tas de choses qu’il peut m’apprendre. Et d’ailleurs, nous nous complétons parfaitement˝.

Le partenariat
Leur relation a considérablement changée ces dernières années. Comme ils étaient précédemment “que” père et fille, ils semblent désormais être devenu de parfaits partenaires. “Quel cadeau!”, sourit Natasja qui l’a longtemps considéré surtout comme un père attentif et travailleur acharné. “Aujourd’hui, j’apprends à le connaître d’un côté tout à fait différent. C’est un véritable enrichissement. Nous sommes tous les deux enthousiastes lorsqu’il s’agit du travail, mais il est plus le technicien et je suis plus la juriste. Je fais appel à mes aptitudes féminines. Je m’engage plus du domaine des collaborateurs, je suis intéressé d’entendre des nouvelles de leur famille. C’est quelque chose que mon père fera moins vite. Ma compétence sociale est très pratique à ce moment. J’en profite vraiment”.

La force motrice
”J’aime briser la glace, mettre les gens à l’aise”, procède-t-elle franchement. “Ils me le rendent aussi. Quelque temps passé, un collaborateur m’a passé une barre Mars que sa femme lui avait mise dans sa boîte à déjeuner. Ça m’a vraiment touché. J’ai alors réalisé qu’une force motrice anime tous ces hommes: leur femme. Et je suis contente d’en faire partie aussi, même si on nous ne facilite pas toujours la vie”.

Contact général

Eco Steam and Heating
Hectorstraat 23
5047 RE Tilburg
Pays-Bas
Tél: +31 (0)13 583 94 40
Fax: +31 (0)13 535 83 15
e-mail:
 info@eco-steamandheating.com

Solutions temporaires

Eco Ketelservice Verhuur bv
Hectorstraat 23
5047 RE Tilburg
Pays-Bas
Tél: +31 (0)13 583 94 40
Fax: +31 (0)13 535 83 15
e-mail:
rental@eco-steamandheating.com

Solutions permanentes

Eco Steam Trading & Consultancy bv
Hectorstraat 23
5047 RE Tilburg
Pays-Bas
Tél: +31 (0)13 583 94 40
Fax: +31 (0)13 535 83 15
e-mail:
 sales@eco-steamandheating.com

Dutch English French German